Carnet d’une méduse


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Monique Brillon, Carnet d’une méduse, collection « Carnets d’écrivains », février 2016, 128 p., 16 $. ISBN : 978-2-89763-002-7 (édition papier) • 978-2-89763-003-4 (édition numérique PDF).

« Qu’est-ce qu’un carnet littéraire ? C’est peut-être avant tout une sorte de repos de l’écriture de fiction. Le carnet commence en effet souvent au moment où l’écrivain lève la tête de son manuscrit rebelle et se met à considérer ce qui l’entoure. Alors surgit, depuis toujours ajourné, le vieux rêve d’une autre approche, débarrassée du devoir de sens et de logique romanesque, le besoin d’un langage neuf, vagabond, exploratoire, libre. Et c’est parti ! » (Robert Lalonde, directeur de la collection « Carnets d’écrivains »)

« Une activité créatrice en mouvement. Une plume qui avance, hésite, recule, fige pendant de longues périodes. En parallèle, cette écriture en errance. Glanures cueillies ça et là au fil des lectures, dialogues avec d’autres écrivains, souvenirs, anecdotes de la vie quotidienne, une voix qui (me) souffle un poème, une émotion qui déferle. Lentement, les mots du carnet défrichent, essartent le sentier bloqué de la création. »

Monique Brillon est psychologue et psychothérapeute. Elle se consacre aussi à l’écriture littéraire. Son premier roman, La fracture de l’œil, a été publié aux Herbes rouges. Elle est également l’auteur de trois essais de psychologie — La pensée qui soigne, Les émotions au cœur de la santé et Le labyrinthe de la féminité — parus aux Éditions de l’Homme.








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.