Chants pour une lune qui dort


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Christiane Lahaie, Chants pour une lune qui dort, récit, collection « Prise deux », octobre 2016, 120 p., 15 $. ISBN : 978-2-89763-024-9 (édition papier) • 978-2-89763-025-6 (édition numérique PDF).

Prix Alfred-DesRochers 2005

Réédition en format compact


C’est la nuit. Une femme veille pendant qu’un homme dort à ses côtés. Elle se remémore les sept années passées avec lui. Sept années de passion, de violence, d’humiliation. Tandis que les souvenirs affluent, un carré de lumière court le long du mur. Sa blancheur intermittente ponctue la parole silencieuse de cet être blessé et désormais prêt à tout pour sauver sa peau.

« Christiane Lahaie réussit avec ce récit, tout en ellipses et en éclipses, à créer une œuvre littéraire remarquable. Une œuvre d’art. Le mot y est juste, l’image y est forte et nécessaire, le symbole y est éloquent. […] Il faut que la violence et toutes les laideurs du monde se changent en beauté un jour. Ici, c’est réussi. » (Jury du Prix Alfred-DesRochers 2005)

« Des textes courts, écrits avec un scalpel, qui percent peu à peu le silence. » (Yvon Paré, Lettres québécoises)

Christiane Lahaie, nouvellière, romancière et essayiste, est professeure à l’Université de Sherbrooke où elle enseigne la littérature, la création littéraire et le cinéma. Elle a publié, entre autres, Hôtel des brumes (Grand Prix de la ville de Sherbrooke 2004), Chants pour une lune qui dort (Prix Alfred- DesRochers 2005), Vous avez choisi Limoges, Les classiques québécois (avec Georges Desmeules) et Ces mondes brefs. Pour une géocritique de la nouvelle québécoise contemporaine (avec Marc Boyer, Camille Deslauriers et Marie- Claude Lapalme).








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.