Denyse Delcourt


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Native de Montréal et médiéviste de formation, Denyse Delcourt est professeure de littérature à l’Université de Washington à Seattle. Concernant la fiction, elle a publié aux Éditions Trois Gabrielle au bois dormant, roman qui a été finaliste aux Prix Anne-Hébert 2001 et Marguerite-Yourcenar 2002 (États-Unis). Gabrielle a paru en anglais chez Green Integer (Los Angeles) en 2007.




Denyse Delcourt, Rouge, roman, collection « Réverbération », novembre 2015, 132 p., 23 $. ISBN : 978-2-924186-94-7 (édition papier) • 978-2-924186-95-4 (édition numérique PDF).

« La nuit dernière, dans mon rêve, Clotho criait : “Regarde, Marie, c’est du sang ! Viens vite, Wilfrid est blessé !” Et je lui répondais : “Combien de fois faut-il te le dire, folle ? C’est une tache de vin qu’il a sur le nez, une tache…” Mais, le doigt pointé vers lui, secouant la tête, elle disait : “Tu te trompes, ce n’est pas une tache, ça. C’est la griffe de la mort.” »

Rouge, c’est l’histoire de Marie, de son frère Wilfrid et de Thomas qui, entré en sacerdoce chez les frères, défroquera. Situé au Québec au milieu des années soixante, le roman décrit un monde en perte d’innocence. Des personnages étranges — cette folle de Clotho qui, malgré le temps qui passe, aura toujours huit ans —, durs et souvent dangereux — Le Terrible, Cowboy — le traversent. Toujours, la menace plane. À travers ses visions, Marie appréhende sans pouvoir l’arrêter le malheur à venir. Le roman serait une tragédie si l’amour ne venait à point nommé déjouer le mal et la mort. Tour à tour raconté à la première et à la troisième personne, Rouge conjugue réalisme et imaginaire.








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.