Le sortilège des chemins


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Kokis, Sergio, Le sortilège des chemins, récit, collection « Réverbération », janvier 2015, 196 p., 25 $. ISBN : 978-2-924186-74-9 (édition papier) • 978-2-924186-75-6 (édition numérique PDF).

« Le récit qui suit puise certains détails dans le journal que Ilse [mon épouse] a tenu tout au long du chemin. À la rigueur, j’aurais pu simplement reproduire ici son récit, tant je le trouve délicieux de vie et de détails. Mais elle ne l’a pas voulu. “Écrire des livres est ton vice, mon chéri, pas le mien”, a-t-elle répondu avec son plus joli sourire. »

Depuis longtemps, Sergio Kokis se conformait à ses passions exigeantes en temps et en efforts : l’écriture et la peinture. Toutefois, il y a dix ans, une forte envie le prend de secouer la routine et de rompre radicalement avec ses habitudes de cabinet de travail et d’atelier. La lecture d’un ouvrage sur les mythiques chemins de Compostelle s’avère une véritable révélation : l’appel du chemin. Il présente le projet à sa compagne de vie qui, ravie, s’exclame immédiatement « Pourquoi pas ? Allez ! Il faut penser à nous entraîner. » Séduits par leur première aventure, les deux amoureux vont alors entreprendre annuellement des voyages de randonnée en Espagne, au Portugal, en Suisse et dans le nord de l’Allemagne.

Cher lecteur, l’auteur te livre ses impressions et ses réflexions afin que tu rompes les amarres et partes sur les chemins de marche qui, quels qu’ils soient, te feront rêver. Et n’oublie pas que le vrai pèlerin marche vers lui-même et que l’aventure se trouve sur le chemin et pas à l’arrivée. Buen camino !

Sergio Kokis est né à Rio de Janeiro en 1944 et vit à Montréal depuis plus de quarante ans. Il a fait de la langue française son outil d’expression littéraire. Oscillant entre deux passions — il est aussi artiste peintre —, Kokis s’est laissé fasciner par la narration et a écrit vingt-trois livres depuis ses débuts comme écrivain en 1994. Parmi ses oeuvres les plus connues, soulignons Le pavillon des miroirs, L’art du maquillage, Le magicien et La gare, qui lui ont valu des prix prestigieux. Plus récemment, Kokis a été finaliste au Prix du Gouverneur général du Conseil des arts du Canada 2013 pour son recueil de nouvelles Culs-de-sac. Nombre de ses livres ont été traduits en plusieurs langues.








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.