Qu’est-ce que c’est que ce bordel !


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Maurice Soudeyns, Qu’est-ce que c’est que ce bordel !, dialogues, collection « Réverbération », septembre 2011, 120 p., 25 $, ISBN : 978-2-923844-68-8 (édition papier) • 978-2-923844-69-5 (édition numérique).

Qu’est-ce que c’est que ce bordel !
avec dix toiles de JB Sawyer
Seize dialogues, seize petites perles empreintes d’un humour fin souvent près de l’absurde


Ici, le poète s’éclate et quitte son univers habituel pour nous proposer de courts dialogues, dont certains sont criants d’actualité. Le « bordel » auquel Soudeyns nous convie est celui du mois de septembre qui s’absente sans permission, ou celui de l’inspecteur de l’heure avancée qui se conduit comme un fonctionnaire véreux, ou celui, non moins désopilant, du portier du paradis qui négocie les sièges à la porte, ou encore, celui du taxi de la langue qui se fait pincer par un inspecteur de la langue française. Seize textes donc, seize petites perles empreintes d’un humour fin souvent près de l’absurde. On rigole beaucoup, on réfléchit aussi. Une belle surprise !

Extrait
— Suivant !
— Tancred Tabarnakchick.
— … Tabarnakitch. Vous l’avez le nom.
— Vous, c’est saint Pierre, c’est ça ?
— Moi, c’est Brad, saint Pierre a changé de boîte la semaine dernière.
— Ah oui ? C’est toujours le… même propriétaire ?
— Oui, oui, on a rajeuni le personnel.
— Je comprends.
— Qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
— Ben euh, je suis bien au paradis ?
— Y a écrit Hydro-Québec sur ma casquette ?
— On peut entrer ?
— Pas si vite, vos papiers ?

Poète montréalais, Maurice Soudeyns est né dans le Quartier latin en 1944. Il a fait une partie du cours classique, fréquenté l’École des beaux-arts ainsi que l’Université du Québec à Montréal en études littéraires. Il est aussi titulaire d’un certificat en traduction de l’Université McGill. Parti très tôt du domicile familial avec pour toute fortune la poésie, il a vécu de mille métiers dont ceux de graphiste, professeur d’anglais langue seconde, rédacteur, chauffeur de taxi, barman, éditeur, traducteur, pour ne nommer que les plus heureux. Il a publié plus d’une quinzaine d’ouvrages et illustré de nombreux livres.

Johanne B. Sawyer est peintre et réalise aussi des installations. Elle a été lauréate du Prix peinture Biennale internationale d’art miniature 1998.








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.