Saltimbanques suivi de Kaléidoscope brisé


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Sergio Kokis, Saltimbanques suivi de Kaléidoscope brisé, romans, collection « Prise deux », novembre 2011, 796 p., 30 $, ISBN : 978-2-923844-74-9 (édition papier) • 978-2-923844-75-6 (édition numérique).

L’odyssée du Grand Circus Alberti en Amérique du Sud

Dans cette fresque épique, Sergio Kokis met en scène la troupe du Grand Circus Alberti qui quitte l’Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour commencer une nouvelle vie, tenter sa chance en Amérique du Sud. Les saltimbanques vont du rêve au désenchantement, puis connaissent la misère et l’errance.

Extrait
« Le campement des forains se réveille de très bonne heure, lorsqu’il fait encore noir. La vie des artistes ne s’arrête jamais, ils oeuvrent par peur de la mort, pour combattre le vide dans l’illusion que la vie existe vraiment et qu’elle vaut la peine d’être vécue. Le cirque est un organisme où chacun remplit des fonctions multiples, dans une sorte d’immense métabolisme grouillant qui n’a d’égal que la vanité des hommes. Certains d’entre eux sont des bêtes de la lumière, d’autres sont des oiseaux de l’ombre ; et ils sont accompagnés d’hommes et de femmes à tout faire, opiniâtres et confiants, qui travaillent pour joindre le matin et la nuit, la clarté et les ténèbres, de façon que la vie ne cesse pas de couler un seul instant vers le prochain spectacle. »

Sergio Kokis est né à Rio de Janeiro en 1944 et vit à Montréal depuis plus de quarante ans. Il a fait de la langue française son outil d’expression littéraire. Oscillant entre deux passions — il est aussi artiste peintre —, Kokis s’est laissé fasciner par la narration et a écrit vingt-quatre livres depuis ses débuts comme écrivain en 1994. Parmi ses œuvres les plus connues, soulignons Le pavillon des miroirs, L’art du maquillage, Le magicien et La gare, qui lui ont valu des prix prestigieux. Plus récemment, Kokis a été finaliste au Prix du Gouverneur général du Conseil des arts du Canada 2013 pour son recueil de nouvelles Culs-de-sac. Nombre de ses livres ont été traduits en plusieurs langues.








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.