Maurice Soudeyns


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

Poète montréalais, Maurice Soudeyns est né dans le Quartier latin en 1944. Il a fait une partie du cours classique, fréquenté l’École des beaux-arts ainsi que l’Université du Québec à Montréal en études littéraires. Il est aussi titulaire d’un certificat en traduction de l’Université McGill. Parti très tôt du domicile familial avec pour toute fortune la poésie, il a vécu de mille métiers dont ceux de graphiste, professeur d’anglais langue seconde, rédacteur, chauffeur de taxi, barman, éditeur, traducteur, pour ne nommer que les plus heureux. Il a publié plus d’une quinzaine d’ouvrages et illustré de nombreux livres.




Maurice Soudeyns, Taxi !, roman, collection « Réverbération », avril 2016, 126 p., 23 $. ISBN : 978-2-89763-016-4 (édition papier) • 978-2-89763-017-1 (édition numérique PDF).

« Le taxi était comme la loterie : pour gagner, il fallait jouer et pour jouer il fallait parier… du temps, tout était là, d’ailleurs. Une journée d’ennui magistral se changeait subitement en idylle, en propositions malhonnêtes, en combat de boxe, en confidences romanesques, en drames conjugaux, en catastrophe routière, en poursuite effrénée […]. C’était ça, la cagnotte du taxi. On tirait un billet chaque fois que quelqu’un ouvrait une portière. […] Il suffisait d’y miser du temps et parfois même un peu de sa vie. »

Deux copains. Ils se sont connus alors qu’ils étaient chauffeurs de taxi, la nuit, à Montréal, au début des années soixante-dix. Issus de milieux modestes, l’un vient d’une famille du Quartier latin et l’autre d’Abitibi. Le premier est un poète en herbe, le second un apprenti homme d’affaires. Celui-ci est marié et père de trois enfants et, pour lui, le taxi signifie se bâtir un avenir en montant une entreprise sérieuse. Celui-là est célibataire et, pour lui, la vie est une aventure extraordinaire où le moindre événement se traduit en inspiration poétique.

Un angle de vue différent sur le métier de chauffeur de taxi, des situations cocasses, des dialogues drôles, directs, bien campés. Un ouvrage qui donne aussi à voir la part d’incertitude, de fragilité dans l’amitié.



Maurice Soudeyns, Doucement, doucement !, nouvelles sous forme de dialogues, collection « Réverbération », février 2015, 118 p., 22 $. ISBN : 978-2-924186-68-8 (édition papier) • 978-2-924186-69-5 (édition numérique PDF).

— Je peux vous demander ce que vous faites ?
— Rien, je pensais me foutre en bas du train…
— C’est tout ?
— Ouais.
— Non, parce que fracasser une fenêtre à trois cents kilomètres-heure, ça décoiffe, hein ! Et comme je suis assis près de vous…
— Foutez-moi la paix !
— Non mais, ça va pas la tête ?
— Ben justement, je n’ai plus ma tête.
— Où l’avez-vous mise ?
— Elle était là, il y a une semaine à peine et tout à coup, fouitt !
— Mais ce n’est rien, ça. Vous voyez ma tête là ? Eh bien, il y a trois mois, je l’ai égarée un matin, en me levant.
— Oui, mais vous, vous avez une grosse tête, c’est plus facile à retrouver.

Maurice Soudeyns nous avait donné en 2011 Qu’est-ce que c’est que ce bordel ! ces savoureux dialogues teintés de poésie et d’humour. Le voici qu’il nous revient avec Doucement, doucement ! neuf nouvelles sous forme de dialogues, tous aussi suaves et désopilants, toujours si près de l’absurde et avec cette prise de vue sur le présent qui ne laisse personne indifférent : les lire, c’est les entendre tant ils sont vivants d’actualité !

« Pourquoi s’en tenir aux histoires dont le récit est logique, avec un début et une fin, et qui sont écrites dans une syntaxe approuvée par l’Académie lorsqu’on peut faire exploser les formes du connu ? Dans Qu’est-ce que c’est que ce bordel ! Maurice Soudeyns revisite l’art [de l’écriture] : des dialogues accrocheurs et fort intelligents, un pur délice pour l’esprit ! » (Josée-Anne Paradis, Le Libraire)



Maurice Soudeyns, Qu’est-ce que c’est que ce bordel !, dialogues, collection « Réverbération », septembre 2011, 120 p., 25 $, ISBN : 978-2-923844-68-8 (édition papier) • 978-2-923844-69-5 (édition numérique).

Qu’est-ce que c’est que ce bordel !
avec dix toiles de JB Sawyer
Seize dialogues, seize petites perles empreintes d’un humour fin souvent près de l’absurde


Ici, le poète s’éclate et quitte son univers habituel pour nous proposer de courts dialogues, dont certains sont criants d’actualité. Le « bordel » auquel Soudeyns nous convie est celui du mois de septembre qui s’absente sans permission, ou celui de l’inspecteur de l’heure avancée qui se conduit comme un fonctionnaire véreux, ou celui, non moins désopilant, du portier du paradis qui négocie les sièges à la porte, ou encore, celui du taxi de la langue qui se fait pincer par un inspecteur de la langue française. Seize textes donc, seize petites perles empreintes d’un humour fin souvent près de l’absurde. On rigole beaucoup, on réfléchit aussi. Une belle surprise !

Extrait
— Suivant !
— Tancred Tabarnakchick.
— … Tabarnakitch. Vous l’avez le nom.
— Vous, c’est saint Pierre, c’est ça ?
— Moi, c’est Brad, saint Pierre a changé de boîte la semaine dernière.
— Ah oui ? C’est toujours le… même propriétaire ?
— Oui, oui, on a rajeuni le personnel.
— Je comprends.
— Qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
— Ben euh, je suis bien au paradis ?
— Y a écrit Hydro-Québec sur ma casquette ?
— On peut entrer ?
— Pas si vite, vos papiers ?








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.