André Thibault


Par titre | Par auteur | Réverbération | Réflexion | Prise deux | Carnets d’écrivains | Recherche

André Thibault est né à Roberval en 1938. Docteur en sociologie, il a été chargé de cours à l’Université d’Ottawa et, présentement, il enseigne à l’Université du Québec en Outaouais. Il a publié Schoenberg, roman, chez Triptyque en 1994 et Ses propres moyens, essai, chez Nota bene en 2004. Il est membre du comité de rédaction de Possibles et de l’équipe de coordination du groupe de Montréal des Amis du Monde diplomatique.




André Thibault, Sentiers non balisés, roman, collection « Réverbération », octobre 2011, 184 p., 24 $, ISBN : 978-2-923844-54-1 (édition papier) • 978-2-923844-55-8 (édition numérique).

Sentiers non balisés
L’ivresse de la popularité


L’auteur d’une fiction est juge et partie face aux personnages qu’il a imaginés. Que penser d’un chercheur rangé, projeté par les circonstances dans une carrière politique où l’ivresse de la popularité personnelle et les occasions d’aventures extraconjugales bouleversent la vie familiale et l’équilibre personnel ? De son épouse qui, aux prises avec de graves difficultés de santé, demeure à ses côtés malgré la perte de leur complicité amoureuse ? De leur ado de fils qui choisit ce moment pour se lancer dans des dérives idéologiques puis religieuses qui ont tout pour emmerder ses géniteurs ? Et franchement, ces gens ont-ils encore quelque chose à faire ensemble ? Les personnages ont opté pour un procès avec jury… soit vous, public lecteur.








Site optimisé pour Safari 5.0, Firefox 5.0 et Explorer 9.0. Également optimisé pour une résolution de 1680 par 1050.