65px
60px
Petit-Chagrin ou Il ne faut pas laisser un être faible jouer avec des couteaux écrit par Hébert Louis-Philippe

Petit-Chagrin ou Il ne faut pas laisser un être faible jouer avec des couteaux  

Nouvelles

Louis-Philippe Hébert, Petit-Chagrin ou Il ne faut pas laisser un être doux jouer avec des couteaux, nouvelles, collection « Réverbération », mars 2019, 208 p., 27 $. ISBN : 978-2-89763-076-8 (édition papier) • 978-2-89763-077-5 (édition numérique PDF).

 

 

Louis-Philippe Hébert excelle quand il s’agit de créer des êtres surprenants aux prises avec les fantaisies de leur destin. Ce nouveau livre n’échappe pas à la règle. Cette fois, l’auteur nous ramène à une époque où les tombolas, les fêtes foraines et les spectacles au goût douteux faisaient ressurgir le personnage de cirque tapi en chacun de nous.

 

Un garçon pur et doux pouvait jouer du couteau après avoir suivi les enseignements d’un délinquant, alors qu’une femme maigre et loin d’être sujette à l’embonpoint commençait à devenir obèse sous le regard abasourdi des voyeurs ; un collégien reverrait des années plus tard le confrère de classe qui le harcelait caché derrière son gros nez de clown, et il prendrait enfin sa revanche ; à la fin, un amoureux déçu entrera dans une auberge où il fera la rencontre d’un chat nommé Petit-Chagrin qui le suivra partout et fera tout pour l’empêcher d’oublier son amour perdu.

 

Toujours, le trouble est là, sournois, à chaque page, le piège est tendu, la porte est ouverte sur un autre monde, et le lecteur ne peut s’empêcher de suivre Hébert dans ce dédale fascinant où chacun finit par voir comment fonctionne sa vie.

Auteur(s): 
Collection:  Réverbération
Répertoire des livres
50px