65px
60px
Le Romanefécrit par Laurier Andrée

Le Romanef 

 

Andrée Laurier, Le Romanef, roman, collection « Réverbération », novembre 2010, 224 p., 25 $, ISBN: 978-2-923844-30-5 (édition papier).

Un huis clos sur l’Athenia

De l’Orient vers l’Occident avec des personnages fascinants et une écriture poétique.

 

Un huis clos sur le paquebot l’Athenia, de l’Orient vers l’Occident, avec des personnages fascinants qui veulent refaire le monde : Aglaia, qui promène son ennui sur les ponts ; Ness, qui cherche l’adoption (père et mère) ; Bouvard et Pécuchet, éternels figurants spécialistes de la recherche et plusieurs autres, sans oublier la correspondance de Charles-Emmanuel Gauterier qui cherche son ancêtre. Le tout raconté dans un style poétique propre à la romancière. Une écriture ensorcelante.

 

Extrait

« Myriam B. Gers, femme nordique et complexe, vivrait bien après le début du XXe siècle, mais pourtant elle s’identifiait à ce siècle et crut, comme son beau visage le laissa deviner parfois, qu’elle était née à la mauvaise époque. Elle aurait dû avoir une centaine d’années de moins, selon son calcul. Elle vivait, en réalité, en l’an 2000, mais s’éveillait en 1900 bien des matins, le temps d’un poème. Le rapport que cette femme entretiendrait avec le temps et l’espace était particulier et un peu prophétique, car on commençait tout juste à admettre que le temps n’est pas forcément linéaire, et la théorie des cordes venait d’en montrer un modèle possible. Le temps, tissu cosmique fabriqué par l’Homme, avait ses plis et ses creux, et refusait de s’allonger gentiment comme un drap. On en voulut au temps, et personne n’eut envie de vieillir, au point de nier la mort comme réalité humaine — ou de l’éloigner le plus possible des sens, et donc de la vouloir invérifiable. »

Auteur(s): 
Collection:  Réverbération
Répertoire des livres
50px