Mer intérieure - Lévesque Éditeur

Critiques

« “Une mère ne s’achève jamais en soi”, affirme la narratrice de l’envoûtant deuxième roman d’Andrée Laurier. Si Mer intérieure m’a à ce point charmé, c’est en raison de ses qualités stylistiques. [Une] écriture, lyrique mais sans excès, sensible et heureusement dénuée de sensiblerie [qui] témoigne d’un souci manifeste de la musicalité de la phrase [avec] dans les voiles un puissant souffle de poésie. »
Stanley Péan, La Presse
« Andrée Laurier a une voix bien à elle, belle et exigeante […] qui impose le respect. »
Marie-Claude Fortin, Voir